Au sein du cabinet, de bonne réputation, vous aurez pour Objectifs principaux du poste :

• Suivi comptable et social d’un portefeuille clients ; respect des délais.
• Suivi relationnel de son portefeuille clients ; adopter une stratégie commerciale ; Développer son portefeuille.
• S’impliquer au sein du cabinet.
• Être au budget.

MISSIONS ET ATTRIBUTIONS

a. Suivi comptable et social du portefeuille clients
– Respecter les règles déontologiques de l’Ordre des Experts-Comptables et de la compagnie des commissaires aux comptes ;
– Respecter le manuel Qualité du cabinet et les procédures internes.
– Respecter les normes d’exercice professionnel de l’Ordre des Experts-Comptables ;
– Assurer les rendez-vous clients ;
– Conseiller les clients dans la démarche de création d’entreprise ; d’optimisation fiscale, sociale, Assurer le conseil, dans les domaines comptable, social, fiscal, juridique, financier pour des questions courantes ;
– Savoir accompagner et être à l’écoute des clients pour le traitement et le suivi de la comptabilité ;
– Tenir les dossiers à jour tous les mois, prendre contact avec les clients pour avoir des compléments d’informations ou des pièces manquantes ; éditer l’état d’avancement des dossiers et les comptes d’attente à la fin de chaque trimestre. En profiter pour faire un point sur les retards avec son responsable de bureau
– Se former spontanément et régulièrement ;
– Exploiter les informations transmises par les clients et prendre les mesures nécessaires pour en assurer le traitement dans les délais impartis ;
– Etablissement des comptes annuels et de la liasse fiscale dans les trois mois ;
– Etablissement des tableaux de bord et de gestion sur les dossiers pour lesquels c’est pertinent;

– Etablissement des déclarations fiscales (TVA, IS, CFE, CVAE, TVS, TAXE SUR LES SALAIRES) ;
– Etablissement des situations comptables semestrielles intermédiaires sur tous les dossiers, les situations permettent à la Direction de s’assurer que les dossiers sont à jours de saisie. Il faut donc sortir une situation, même si le client ne la souhaite pas ;
– Elaboration des contrats de travail ;
– Elaboration des fiches de paie et des déclarations sociales (DSN, Retraite, Prévoyance, Mutuelle) ;
– Préparation des rapports de gestion pour l’établissement des procès-verbaux d’assemblée liés à la clôture des comptes ;
– Etablissement de prévisionnels liés à la création d’entreprise ;
– Analyser les documents de synthèse ;
– Etablissement des déclarations d’impôt sur le revenu.

b. Adopter une stratégie commerciale
– Règle numéro 1 : on garde les clients ; Règle numéro 2 : on prend de nouveaux clients.
– Le collaborateur a conscience qu’au-delà de son métier de collaborateur comptable il doit développer son portefeuille et chercher à prendre des nouveaux clients. Le collaborateur doit obligatoirement adhérer à cette politique d’entreprise, ce n’est pas négociable.
– Le collaborateur est moteur pour proposer à ses clients les services annexes proposés par le cabinet : formations, gestion de patrimoine, services juridiques, social et autres. Ces services supplémentaires ont pour objectif d’être force de conseil et de proposition auprès des clients.
– Fidéliser son portefeuille client.
– Le collaborateur est à l’affut des nouveaux clients potentiels et transmet les infos au responsable de bureau. Le collaborateur montre à ses clients qu’il a envie de prendre des nouveaux clients. Mettre en avant le parrainage auprès des clients : 1 trimestre offert pour chaque nouveau client apporté ;
– Le collaborateur informe son responsable de bureau de problème rencontrés sur les dossiers susceptibles de mener à perdre des clients.
– Montrer et dire à ses clients que l’on cherche des nouveaux clients. Demander aux clients de laisser des avis sur Google ;

Vous êtes titulaire du Bac +2 au Bac +5 de type BTS CGO, MASTER CCA, Diplôme d’école de commerce spécialisé audit-expertise comptable ; Diplômes d’Etat (DCG, DSCG, DEC) ; et possédez une expérience d’au moins 5 ans sur un poste similaire.

 

Idéalement, vous avez déjà travaillé sur QUADRA et SILAE.

 

a) SAVOIR :
– Connaissance des procédures comptables et fiscales ;
– Maîtrise de l’expression écrite et orale ;
– Maîtrise des outils informatiques et bureautiques ;

b) SAVOIR-ETRE :
– Sens aigu de l’organisation ;
– Être autonome ;
– Avoir un esprit d’analyse et de synthèse ;
– Sens du contact avec les clients et les collègues.